Eventration

La prévalence des éventrations varie entre de 2 et 20 % et est majorée en cas d’obésité.

La chirurgie reconstructrice de la paroi avec mise en place d’ une prothèse est la méthode la plus efficace

Les éventrations de la paroi abdominale sont des déhiscences du plan musculoaponévrotique de la paroi abdominale. Elles sont dues à une rupture de ce plan qui assure la solidité et la tonicité de la paroi, soit au cours d’un traumatisme abdominal, soit dans la plupart des cas après une incision chirurgicale.

L’hyperpression abdominale est un facteur de risque majeur rencontrée au cours de la toux, des vomissements, du météorisme.
La prévalence des éventrations varie entre de 2 et 20 % et est majorée en cas d’obésité.

Les éventrations de petite taille, outre leur aspect inesthétique, peuvent provoquer des douleurs, des troubles du transit intestinal, une occlusion intestinale mettant en jeu le pronostic vital.

L’ensemble de ces conséquences implique que toute éventration doit être « réparée » dès lors qu’elle est symptomatique.

La chirurgie reconstructrice de la paroi avec mise en place d’ une prothèse est la méthode la plus efficace et diminue le risque de récidive en comparaison des techniques sans prothèse.

Le choix du procédé entre l’approche cœlioscopique et la voie ouverte dépend du type et de la taille de l’éventration.
La prise en charge se fait le plus souvent en hospitalisation conventionnelle.

L’alternative à la chirurgie est le port d’une orthèse externe qui n’est indiquée que chez les patients inopérables ou ne souhaitant pas être opérés.