Les hernies

Les deux types de hernies les plus fréquentes sont la hernie inguinale et la hernie ombilicale.

Une hernie correspond au passage d’un diverticule péritonéal à travers une zone de faiblesse de la paroi abdominale dans lequel peut s’engager le contenu de la cavité abdominale.

L’ intestin ou la graisse abdominale s’ engage à travers l’ orifice dans le sac herniaire entrainant une voussure ou une véritable boule extériorisée associée le plus souvent à des douleurs.

Le principal risque est l’étranglement herniaire correspondant à une strangulation du contenu de la hernie conduisant à une prise en charge chirurgicale en urgence.

Qu'est-ce qu'une hernie ?

La hernie se forme au niveau d’une zone de faiblesse de la paroi abdominale.
Elle se constitue progressivement et peut apparaître pour la première fois à l’occasion d’un effort.

La hernie se manifeste le plus souvent par une simple gêne ou impression de tension jusqu’à l’extériorisation d’ une boule souple diminuant de taille à la pression.
Les symptômes sont le plus souvent favorisés par un effort ou la fatigue et apparaissent préférentiellement en fin de journée.

L’ évolution naturelle d’une hernie tend à augmenter de volume avec le temps et peut entrainer une véritable gêne à la mobilisation et rendre la réparation d’autant plus difficile que l’orifice herniaire sera large.

La complication la plus grave est l’étranglement. A l’occasion d’un effort l’intestin s’engage brutalement dans l’orifice herniaire et peut y rester coincé. La striction bloque alors la circulation sanguine et en l’absence d’intervention rapide la paroi intestinale peut être dévitalisée.

L’étranglement se manifeste par une douleur aiguë lié au bloquage de la hernie associée à un boule dure et non réductible. Il requiert une intervention urgente, car après six heures d’étranglement la nécrose de l’intestin peut nécessiter la résection intestinale.
Cette complication peut, encore de nos jours, entraîner la mort si l’intervention n’est pas pratiquée assez rapidement.

Les deux types de hernie les plus fréquentes sont :

• Hernies de l’aine

Elles sont les plus fréquentes. Il en existe deux types :

– la hernie inguinale la plus fréquente, préférentiellement chez l’ homme
– la hernie fémorale ou crurale, plus rare et plus souvent chez la femme

• Hernies Ombilicale et épigatrique

La hernie ombilicale est également fréquente, car l’ombilic cicatrice du point de passage du cordon ombilical, est aussi un point faible
La hernie épigastrique siège un peu au dessus de l’ombilic, au niveau de la ligne médiane.

Il existe des hernies rares de la paroi abdominale représentées essentiellement par les hernies de Spiegel, lombaire et obturatrice.