Les techniques coelioscopiques

Technique pre-peritoneale : TEP

image technique TEP
Laproscopic-Inguinal-Hernia-repair image

Elle correspond à une méthode mini-invasive et permet la réalisation d’ une technique sans tension avec prothèse non fixée.

L’abord laparoscopique totalement extrapéritonéal (TEP) des hernies inguinales est particulièrement adapté au traitement de toutes les hernies uni- ou bilatérales et permet une prise en charge ambulatoire ainsi qu’une reprise très précoce et sans restriction de toutes les activités physiques, professionnelles ou sportives.

Responsable d’un taux minime de récidive et faisant courir un risque très bas de douleurs chroniques, la TEP s’inscrit parmi les traitements de référence de ces affections particulièrement fréquentes.

Cette technique fait partie des recommandations européennes de la chirurgie de la hernie comme procédé de référence.
Elle consiste à mettre en place une prothèse sans fixation dans l’ espace pré-péritonéal couvrant l’ ensemble des orifices de la région inguinale. Il n’ y a pas d’ ouverture de la paroi abdominale et aucune lésion nerveuse. Elle nécessite seulement 3 incisions cutanées de 10 mm au niveau du nombril et de 5 mm au dessus du pubis.

Technique trans abdominale : TAP

La technique cœlioscopique trans abdominale consiste à réaliser le traitement de la hernie inguinale par voie abdominale.
Il s’ agit d’ une technique sans tension avec mise en place d’une prothèse mais avec ouverture du péritoine contrairement à la TEP.
Elle est une alternative à la TEP et présente les mêmes avantages avec moins de douleurs chroniques de l’ aine et une reprise précoce des activités.

Son approche est particulièrement intéressante en cas d’impossibilité d’ accès à l’ espace préperitonéal notamment en cas d’ antécédent de chirurgie de la prostate ou de chirurgie vasculaire.

Elle est également un procédé de choix lors des volumineuses hernies inguinoscrotales.